8 expressions idiomatiques françaises avec des animaux

Les expressions idiomatiques existent dans toutes les langues. Elle font partie du patrimoine linguistique d'un peuple. Voici une petite sélection de 8 expressions idiomatiques très connues en France, avec explications et exemples.

Les expressions idiomatiques existent dans toutes les langues : ce sont des phrases figées qui viennent du fond des âges.

Parfois, les expressions idiomatiques sont identiques dans différentes langues.
En français, on dit « Il est rusé comme un renard » pour parler d’une personne qui est intelligente et manipulatrice.
Et bien, tu peux retrouver cette expression au mot près et avec la même signification...

En allemand :
En anglais :
En espagnol :
En italien :

  • « Er ist schlau wie ein Fuchs »
  • « he is as cunning as a fox« 
  • « es astuto como un zorro »
  • « è furbo come una volpe »

Cependant, la plupart du temps, les expressions idiomatiques seront spécifiques à une langue donnée et il te faudra les apprendre.

Pourquoi apprendre des expressions idiomatiques

1- Et bien tout d’abord parce que c’est amusant. On est toujours surpris quand on découvre une expression idiomatique dans une langue étrangère… Ce sont souvent des tournures de phrases qui vont créer en nous des images mentales bizarres, drôles, intéressantes.

2- Comme ces expressions sont bizarres et qu’elles sont généralement impossible à traduire littéralement, tu auras tendance à les mémoriser plus facilement. Et donc, à fixer dans ton esprit vocabulaire et structures grammaticales qu’elles contiennent.

3- Si pour toi apprentissage du français rime avec communication orale, tu devras apprendre à communiquer comme le font les Français. Et les expressions idiomatiques sont un élément essentiel de l’oral : les gens les utilisent naturellement et très souvent quand ils parlent.

4- Autre raison : comprendre et utiliser des expressions idiomatiques te permettra de surprendre tes interlocuteurs qui ne s’attendent pas à entendre dans la bouche d’un étranger ces phrases quotidiennes !

Dans cet article, on va se concentrer sur 10 expressions idiomatiques avec des animaux.

1- Chassez le naturel, il revient au galop


Je déteste l’idée de cette expression idiomatique, en fait.
Elle signifie qu’on ne peut pas changer sa nature : quoi qu’on fasse, on restera toujours le même, au fond de soi. Cette phrase condamne à l’échec toute tentative d’évolution, de transformation : on est et on restera toujours le même !

  • Max a été charmant pendant toute la soirée hier : il était poli, spirituel, agréable. Je n’en revenais pas ! Mais bon ce matin, il a piqué une crise, comme d’habitude, sans raison… Chassez le naturel, il revient au galop.

Une expression idiomatique similaire existe en anglais et en espagnol, mais dans ces deux langues, elle emprunte d’autres images et se base sur d’autres animaux :

En anglais :

En espagnol :

  • « a leopard cannot change its spots »
    → « un léopard ne peut pas changer ses taches »
  • « Aunque la mona se vista de sea, mona queda »
    → « même si la guenon s’habille de soie, elle reste une guenon ».

Alors… Quelle expression préfères-tu ?
Celle avec un cheval, avec un léopard ou avec une guenon ?

2- Être têtu comme une mule


Cette expression caractérise une personne qui est obstinée, qui a la tête dure, qui ne change pas d’idée une fois qu’elle a décidé quelque chose. Elle est bornée et n’écoute pas les conseils des autres. On dit aussi « Être une tête de mule ».

  • Tu es vraiment têtu comme une mule… Je t’ai déjà dit mille fois que ce n’était pas bien de sortir au soleil sans chapeau. Il fait vraiment trop chaud !

3- Chanter comme un rossignol


On utilise cette expression quand quelqu’un a une belle voix, qu’il chante bien.

  • Tu as l’air toute joyeuse aujourd’hui : tu chantes comme un rossignol !

4- Être excité comme une puce


Cette expression idiomatique signifie que la personne est énervée, agitée, fébrile
On l’utilise souvent pour dire qu’on attend quelque chose avec impatience.

  • Ce sont bientôt les vacances et ma fille est excitée comme une puce depuis que je lui ai dit qu’on irait à la mer.

Il y a de nombreuses utilisations du mot puce : le sens propre, c’est bien sûr cet insecte qui saute et qui pique :

Mais savais-tu que Ma puce est un des très gentils mots d’amour qu’on peut dire à un enfant, à sa copine, à sa chérie… Les Français, ces grands romantiques connus dans le monde entier pour leur langue, la langue de l’amour !!!

Et puis, il y a aussi l’expression Le marché aux puces, lieu où tu peux acheter des objets, des vêtements, etc d’occasion, de deuxième main.
Cette expression se décline d’ailleurs dans d’autres langues :

En anglais :
En allemand :
En italien
:
En espagnol :

  • Flea market
  • Flohmarkt
  • Mercato delle pulci
  • El mercado de las pulgas

5- Avoir un mal de chien

Cette expression varie selon le verbe employé : Avoir un mal de chien à faire quelque chose, ça veut dire avoir de grandes difficultés, de grands problèmes.

  • Les restaurateurs français ont eu un mal de chien à recruter du personnel cet été. Certains établissements ont même été forcés de fermer parce qu’ils ne trouvaient pas de serveurs et de cuisiniers…

Mais si tu dis Faire un mal de chien à quelqu’un, tu changes le sens de l’expression pour insister sur la douleur.

  • Je suis tombée dans l’escalier et maintenant ma jambe me fait un mal de chien. Il va falloir que j’aille chez le médecin.

6- Être le bouc émissaire


Cette expression idiomatique est souvent utilisée pour désigner une personne à laquelle on attribue injustement la responsabilité de tous les torts, de toutes les fautes.
On dit également Le souffre-douleur.

  • Le petit nouveau qui est arrivé en début d’année à l’école s’est vite retrouvé le bouc émissaire de toute sa classe.

Cette expression est issue de la bible et par conséquent, on la retrouve dans de nombreuses langues, sous des formes similaires :

En anglais :
En allemand :
En italien
:
En espagnol :
En néerlandais :
En portugais :

  • Scapegoat
  • Sündenbok
  • Capro espiatorio
  • Chivo expiatorio
  • Zondebok
  • Bode expiatorio

7- Poser un lapin


Cette expression signifie que tu avais un rendez-vous, mais que tu n’y es pas allé.
La personne avec qui tu avais rendez-vous t’a donc attendu en vain.
Pourquoi tu n’es pas allé au rendez-vous ? Les raisons sont variables : parce que tu as oublié, que tu n’avais pas envie, que tu étais malade, etc.

Petite info :

En français, le mot rendez-vous n’est nullement réservé aux rencontres romantiques : tu peux parfaitement avoir un rendez-vous chez le dentiste ou avec ton banquier !

  • Je suis vraiment désolée de t’avoir posé un lapin hier soir : j’ai été retenue au travail et je n’ai pas pu te prévenir que je ne te retrouverai pas devant le ciné parce que mon portable était à plat.

8- Y a pas un chat !

Cette expression idiomatique s’utilise pour décrire un lieu absolument désert : on n’y voit absolument personne, pas même un chat…

  • Le weekend, encore, ça va… Mais dans la semaine, ya pas un chat : les rues sont vides, les bars et les restos sont fermés. C’est complètement mort !

Conclusion

Alors, voilà, maintenant, il ne te reste plus qu’à pratiquer ces expressions idiomatiques : essaie de les mémoriser ces expressions et lance-toi un défi : en utiliser certaines chaque jour, à l’écrit et/ou à l’oral. Car c’est seulement en les employant que tu parviendras à les fixer dans ta mémoire et qu’elles deviendront naturelles.

A lire également

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *