Tu voudrais un verre DE vin ou un verre À vin ?

Parfois, les tout petits mots peuvent être vraiment difficiles à mémoriser et à utiliser. Dans cet article, je te propose de revenir sur 2 d'entre eux, les mots 'à' et 'de' qui sont omniprésents dans la langue française. Tu vas voir, c'est tout un programme !

Alors… Quelle est TA réponse à cette question capitale ? Tu préfères avoir un verre à vin ou un verre de vin ? Immense différence !… Un verre à vin, c’est un objet, un type de verre qui est spécifique pour le vin.

Et les Français ont non seulement des verres à vin, mais également des verres à bordeaux, à bourgogne, à beaujolais… La forme du verre sera différente selon le vin que tu veux y verser. C’est classe, non !

Un verre de vin, c’est un verre dans lequel il y a du vin. Alors si tu veux boire, mieux vaut demander un verre de vin qu’un verre à vin !

2 prépositions françaises : ‘à’ et ‘de’

En français, les prépositions ‘à’ et ‘de’ sont omniprésentes. Et il ne faut pas croire que ces 2 petits mots soient anodins et interchangeables. En fait, beaucoup de choses vont être différentes dans la phrase selon que tu utilises l’un ou l’autre. Et comme c’est bien souvent le cas dans les langues, les prépositions, ça ne s’explique pas, ça s’apprend ! Oh… désolée…

‘à’ : quelques idées spécifiques

2 remarques avant de commencer : 1) N’oublie pas que la préposition ‘à’ porte toujours un accent (grave). Sinon, il ne s’agira pas de la préposition, mais du verbe avoir à la 3e personne du singulier : il a soif. 2) La préposition ‘à’ peut se combiner avec les articles définis (le – la – l’ – les) et prendre les formes suivantes : au – à la – à l’ – aux.

La préposition ‘à’ pour exprimer différentes idées

  • l’emploi ou l’usage : J’ai acheté une dizaine de verres à vin. J’aime bien ton sac à dos.
  • une heure, un siècle : J’arriverai à 2h. Au XIXe siècle, les enfants travaillaient comme des adultes.
  • une saison : Il sera là au printemps.
  • pour fixer un rendez-vous : à demain, à cet après-midi, à la semaine prochaine.
  • une distance : Il habite à 10km du centre-ville.
  • une manière de se déplacer : Il est venu à pied, à ski, à cheval, à vélo, à dos d’éléphant…
  • un pays masculin où on est, où on va : il est née au Pérou. Il est allé au Pérou en 1999.
  • une ville où on est, une ville où on va : Elle est née à Nice. Ils sont allés à Paris en 1999.
  • la possession : À qui est ce livre ? À Louis ?
  • les ingrédients, les goûts : une tarte aux abricots, une glace à la vanille.
  • la durée : il restera à Nice de lundi à vendredi.
  • dans certaines expressions fixes : grâce à toi, à cause de toi, jusqu’à Noël…
  • (…)

‘à’ : une préposition verbale

Certains verbes sont suivis d’une préposition fixe. Il y a différentes constructions possibles avec la préposition ‘à’ :

  • VERBE + ‘à’ + INFINITIF : apprendre à faire quelque chose (qqc), commencer à faire qqc, continuer à faire qqc, servir à faire qqc, chercher à faire qqc, arriver à faire qqc, parvenir à faire qqc, hésiter à faire qqc, songer à faire qqc…
  • VERBE + QUELQU’UN (qqn) ou QUELQUE CHOSE (qqc) + ‘à’ + INFINITIF : encourager qqn à faire qqc, inviter qqn à faire qqc, pousser qqn à faire qqc, inciter qqn à faire qqc
  • VERBE + ‘à’ + QUELQU’UN ou QUELQUE CHOSE : enseigner à qqn, s’attendre à qqc, mentir à qqn, penser à qqn ou qqc, tenir à qqn ou qqc, apprendre à qqn, faire attention à qqn ou qqc, s’intéresser à qqn ou qqc, jouer à qqc

‘de : quelques idées spécifiques

La préposition ‘de’ peut se combiner avec les articles définis (le – la – l’ – les) et prendre les formes suivantes : du – de la – de l’ – des.

La préposition ‘de’ pour exprimer différentes idées

  • le contenu : j’ai commandé un verre de vin, une tasse de café…
  • l’origine, la provenance : il vient de Paris, ils reviennent de la bibliothèque.
  • la possession : c’est le livre de Louis.
  • une information numérale : un groupe de 50 personnes, une ville de 100 000 habitants, un appartement de 60 mètres carrés, un jeune homme d‘une vingtaine d’années.
  • La durée : il restera à Nice de lundi à vendredi.
  • dans certaines expressions fixes : à cause de toi, au dessus de la télé, en fonction de la situation, loin de Paris, en dépit de ses critiques…
  • le passif : il est respecté de tous ses collègues, la maison était entourée d’un grand jardin.
  • (…)

‘de’ : une préposition verbale

Certains verbes sont suivis d’une préposition fixe. Il y a différentes constructions possibles avec la préposition ‘de’ :

  • VERBE + ‘de’ + INFINITIF : accepter de faire qqc, demander de faire qqc, finir de faire qqc, essayer de faire qqc, éviter de faire qqc, faire exprès de faire qqc, faire semblant de faire qqc, oublier de faire qqc, suggérer de faire qqc
  • VERBE + QUELQU’UN + ‘de’ + INFINITIF : empêcher qqn de faire qqc, menacer qqn de faire qqc, persuader qqn de faire qqc
  • VERBE + ‘de’ + QUELQU’UN ou QUELQUE CHOSE : se servir de qqn ou qqc, profiter de qqn ou qqc, rêver de qqn ou qqc, se souvenir de qqn ou qqc, avoir l’habitude de qqn ou qqc

Et pour finir, si tu veux découvrir en vidéo d’autres exemples et pratiquer grâce à des exercices, je te recommande de regarder la vidéo YouTube de Christian. Et n’oublie pas de télécharger le petit PDF Bonus… Tu y trouveras des exercices et leur correction… Ça t’aidera à mieux mémoriser les différentes utilisations de ces 2 petites prépositions de la langue française qui sont si fréquentes et si importantes.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.