Style direct & style indirect en français

Comment rapporter les paroles de quelqu'un en français ? Voilà une question concrète qui se pose 20 fois par jour quand tu vis avec des Franophones et que tu veux utiliser la langue de manière fluide et efficace...

Quand on rapporte les paroles de quelqu’un, il y a 2 approches en français : tu peux le faire sans transformer le message : c’est ce qu’on appelle le style direct.
Tu peux aussi te référer à ce que quelqu’un a dit, sans que ce soit une citation : c’est le style indirect.

Le style direct

Le style indirect, c’est très simple :
Par exemple, je suis en train de parler avec Christian et il m’informe qu’il va bientôt déménager. À l’écrit, je peux rapporter le message de 2 manières :

  • Christian me dit : « Je vais bientôt déménager ».
  • « Je vais bientôt déménager », me dit Christian.

1re phrase d’exemple

Christian me dit : « Je vais bientôt déménager ». Je commence par un verbe d’introduction : Christian me dit Ensuite, on trouve des signes de ponctuation spécifiques, 2 points (:) et les guillemets (« »).

📌ATTENTION
La forme des guillemets est spéciale, en français : les guillemets sont écrits…
→ comme ça : « … »
pas comme ça : « … »

Entre les guillemets figurera le message, sans modification : le style direct va te permettre de citer exactement les paroles de la personne.
« Je vais bientôt déménager ». Voilà la phrase telle que Christian l’a prononcée.

2e phrase d’exemple

« Je vais bientôt déménager », me dit Christian. Dans cet exemple, je commence par le message, entre guillemets. Ensuite vient une virgule, puis le verbe d’introduction, puis le sujet.

📌ATTENTION
Quand j’utilise un pronom personnel au lieu du nom propre Christian‘, je l’intègrerai ainsi à ma phrase : « Je vais bientôt déménager », me ditIL.

Parfois, pour éviter la proximité des 2 voyelles, tu devras utiliser la lettre T, entre 2 tirets : -t-
Pourquoi la lettre -t- et pas une autre ? Parce que c’est comme ça, accepte !!

  • « Je vais bientôt déménager », m’a-T-il dit.

Les verbes d’introduction : les verbes du ‘dire’

Pour rapporter les paroles de quelqu’un, que ce soit au style direct ou au style indirect, tu auras besoin d’utiliser un verbe d’introduction.
Dans la plupart des cas, il va s’agir du verbe dire. C’est la raison pour laquelle on les appelle ‘Les verbes du dire’.

Le vocabulaire est très riche en la matière et tu pourras affiner ta pensée en employant des verbes spécifiques en fonction du contexte :
→ Il dit : « … »
→ Il répond : « … »
→ Il affirme : « … »
→ Il ajoute : « … »
→ Il annonce : « … »
→ Il déclare : « … »
→ Il proclame : « … »
→ Il admet : « … »
→ Il crie : « … »
→ Il chuchote : « … »
→ Il explique : « … »
→ Il prétend : « … »
→ Il nie : « … »
→ Il proteste : « … »
→ …, etc.

Le style indirect

Au style indirect, les paroles de Christian seront rapportées, sans guillemets, dans une phrase complémentaire :

  • Christian me dit qu’il va bientôt déménager.

Pour transformer les paroles de quelqu’un au style indirect, la vie n’est pas toute rose : il y a différentes règles à respecter

Rapporter les paroles de quelqu’un

Comment les paroles de quelqu’un ? Et bien tout va dépendre de la forme du message, du type de phrase prononcée par le locuteur, la personne qui parle :

Une phrase déclarative

Exemple : « Je suis fatiguée aujourd’hui. »
Voici en exemple de phrase déclarative : je déclare, je dis quelque chose. Cette phrase n’est pas une question, ce n’est pas un ordre.

Pour transposer une phrase déclarative au style indirect, tu dois utiliser le mot QUE (ou QU’) :
→ Je te répète QUE je suis fatiguée aujourd’hui. 
→ Je te répète QU’ELLE est fatiguée aujourd’hui. 

Une phrase à l’impératif

Exemple : « Christian, ferme la fenêtre, s’il te plaît ! »
Dans cette phrase, le verbe ‘ferme’ est à l’impératif, la forme verbale utilisée pour donner des ordres.

Pour transposer un ordre, une phrase à l’impératif positif, au style indirect, tu dois utiliser le mot DE (ou D’) suivi de l’infinitif du verbe :
→ Je lui répète DE fermer la fenêtre. 
→ Je lui répète D’ouvrir la fenêtre.  

Et que se passe t-il si l’on a un ordre négatif, une interdiction, c’est-à-dire une phrase à l’impératif négatif ?
Exemple : « Christian, ferme la fenêtre, s’il te plaît ! »

Pour transposer au style indirect un ordre négatif, une interdiction, c’est-à-dire une phrase à l’impératif négatif, tu diras :
→ Je lui répète DE NE PAS fermer la fenêtre. 
On utilise DE + infinitif négatif : tu as le bloc négatif devant le verbe :
Exemple : Je te demande DE NE RIEN lui dire
Exemple : Je te prie DE NE PLUS JAMAIS faire d’erreur au style indirect.

Une phrase interrogative : 3 possibilités

1- Une question fermée

… c’est-à-dire une question à laquelle on peut répondre par OUI ou par NON :
Exemple : « Tu voudrais un café ? »
Voici un exemple de question fermée. Je peux répondre : Oui, je voudrais bien… Non merci, je ne voudrais pas

Pour transposer une question fermée au style indirect, tu dois utiliser le mot SI (ou S’) :
→ Je demande SI tu voudrais un café. 
→ Je demande S’il voudrait un café. 

2- Qu’est-ce que (…) ; Qu’est-ce qui (…)

Exemple : « Qu’est-ce que tu voudrais boire ? »
Pour transposer la question ‘Qu’est-ce que‘ au style indirect, tu dois utiliser CE QUE (ou CE QU’) :
→ Je demande CE QUE tu voudrais boire. 
→ Je demande CE QU’il voudrait boire. 

Exemple : « Qu’est-ce qui s’est passé ? »
Pour transposer la question ‘Qu’est-ce qui‘ au style indirect, tu dois utiliser CE QUI :
→ Je demande CE QUI s’est passé. 

📌ATTENTION
Même s’il y a une voyelle après les mots CE QUI, tu ne mettras pas d’apostrophe, tu ne pourras pas utiliser CE QU’ :
Exemple : « Qu’est-ce qui est arrivé ? »
→ Je demande CE QUI est arrivé. 

3- les autres mots de question

Pour les questions construites avec un mot interrogatif, par exemple : comment, quel, combien, quand, où, pourquoi, etc… tu dois reprendre le mot interrogatif dans la phrase au style indirect. C’est tout simple.

Exemple : « Où est-ce que tu voudrais aller ? »
→ Je lui demande elle voudrait aller. 

Exemple : « Il s’appelle comment ? »
→ Je lui demande COMMENT il s’appelle. 

Exemple : « Depuis quand ont-ils déménagé ? »
→ Je lui demande DEPUIS QUAND ils ont déménagé. 

Passer du style direct au style indirect

Il y a 3 changements principaux entre ces 2 manières de rapporter les paroles de quelqu’un :

1 – Une modification au niveau des pronoms personnels

  • « Je voudrais voir MA soeur », dit Christian → Christian dit qu’IL voudrait voir SA soeur.
  • Ils ME demandent : « TU viendras chez NOUS pour Noël ? » → Ils ME demandent si JE viendrais chez EUX pour Noël.

2 – Une modification au niveau des possessifs, adjectifs et pronoms

  • Il me demande : « On prend TA voiture ou LA MIENNE ? »
  • « Je ne partirai pas sans VOTRE accord », lui affirme-t-elle.
  • Il me demande si on prend MA voiture ou LA SIENNE ? »
  • Elle lui affirme qu’ELLE ne partira pas sans SON accord.

3 – Une modification au niveau des verbes

Revenons à l’exemple, suivant :

  • Christian dit : « Je voudrais voir ma soeur. » → Christian dit qu’il voudrait voir sa soeur.

Dans cet exemple, le temps du verbe n’a pas changé : on a gardé le conditionnel. Seule le pronom personnel sujet est différent : JE → IL.
Le verbe s’accorde en conséquence : Je voudraiS → Il voudraiT.

Il existe une autre modification au niveau des verbes : il s’agit de la concordance des temps.
Pour cela, il te faudra connaître les formes verbales sur le bout des doigts !
Pour t’y aider, Christian a préparé une formation sur la conjugaison des verbes les plus utilisés de la langue française :

La concordance des temps, qu’est-ce que c’est ?

La concordance des temps, c’est le changement obligatoire des temps des verbes qui peut se passer entre le style direct et le style indirect.

La bonne nouvelle, c’est qu’au style indirect, le problème de concordance des temps ne se pose pas si le verbe d’introduction est AU PRÉSENT :

  • « Ils sont partis », m’informe Christian Christian m’informe quils sont partis.
    Le verbe ‘m’informe‘ est au présent, donc tu ne changes pas le temps du message quand tu transformes la phrase au style indirect.

MAIS… Si le verbe d’introduction est AU PASSÉ, ça se complique :

  • « Ils sont partis », m’a informé Christian Christian m’a informé quils étaient partis.
    Le verbe ‘m’a informéest au passé composé, donc tu DOIS changer le temps du message quand tu transformes la phrase au style indirect : « Ils sont partis » quils étaient partis.

Tu trouveras toutes les informations sur ces modifications du style indirect au passé dans un article dédié intitulé : Style indirect & Concordance des temps en français.

En conclusion

Comment rapporter les paroles de quelqu’un, c’est important.
C’est un acte de langage que tu fais tout le temps quand tu t’exprimes dans ta langue maternelle, et tu le fais sans réaliser que tu dois manipuler des structures grammaticales ou lexicales.

Et bien en français, c’est la même chose : pour t’exprimer couramment, à l’écrit comme à l’oral, tu devras maîtriser les différentes transformations qui existent entre le style direct et le style indirect. Et ça va sans doute te demander un peu de travail… Mais ça en vaut vraiment la peine : tu verras que tu te sentiras plus à l’aise en français, que la communication sera plus aisée et plus fluide.

Offre-moi un café sur BuyMeACoffee

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.