8 conjonctions pour réussir DELF & DALF

Utiliser des conjonctions, à l'écrit ou à l'oral, c'est important le jour de l'examen du DELF/DALF.

Une conjonction, qu’est-ce que c’est ?

C’est un mot ou un groupe de mots que tu vas utiliser pour connecter des phrases, des parties de phrases, des idées.

Les conjonctions établissent une relation logique et peuvent exprimer différents aspects de la réalité : cause, conséquence, but, idée temporelle, condition, opposition, concession, etc.

Selon l’idée exprimée et selon le type de conjonction utilisée, tu emploieras des formes verbales différentes : infinitif, indicatif, subjonctif ou conditionnel.

Télécharge le PDF Bonus avec la synthèse de la leçon, des exercices et la correction

PDF Bonus

Tu veux t’entraîner ? Télécharge gratuitement le PDF Bonus dans lequel tu trouveras :

  • la synthèse de la leçon
  • des exercices
  • la correction des exercices

Exemples

Voici 2 phrases déconnectées que je vais connecter avec des conjonctions différentes afin d’exprimer des idées différentes :

  • J’irai à Paris en voiture
  • Il y a une grève des trains
"de crainte qu'il n'y ait une grève" : conjonction de but suivie du subjonctif.
LA CAUSEPuisqu‘il y a une grève des trains, j’irai à Paris en voiture.
LA CONSÉQUENCEIl y a une grève des trains si bien que j’irai à Paris en voiture.
LE BUT J’irai à Paris en voiture de crainte qu’il y ait une grève des trains.
Dans cet article, je me concentrerai sur 8 conjonctions qui seront suivies de l’infinitif ou du subjonctif.

Pourquoi utiliser des conjonctions le jour du DELF/DALF ?

– Parce que…

les conjonctions vont te permettre de créer des phrases plus sophistiquées, plus complexes, à l’écrit comme à l’oral.

– Parce que…

le recours aux conjonctions fait partie du barème de notation des épreuves orales et écrites du DELF B1 et du DELF B2, idem pour le DALF C1 et C2 :

Expression d’un point de vue
Peut relier une série d’éléments en un discours assez clair pour être suivi sans difficulté la plupart du temps.
Morphosyntaxe :
– Peut se servir, avec une correction suffisante, d’un répertoire de structures syntaxiques et de formes grammaticales complexes les plus fréquentes.
Descripteurs de performance, production orale B1

Cohérence et cohésion
Je relie mes idées logiquement en employant des connecteurs variés.
Morphosyntaxe
J’emploie et varie les constructions de phrases qui correspondent au niveau B2 (phrases
complexes…)

J’emploie correctement les modes et temps qui conviennent.
Critères de la grille d’évaluation, production écrite B2.

– Parce que…

le jour de ton examen, les conjonctions te permettront de gagner quelques points de plus.

– Parce que…

les examinateurs du DELF ou du DALF adorent quand les étudiants emploient jonglent avec les conjonctions (et qu’ils utilisent le subjonctif avec aisance).

Les conjonctions, le jour des épreuves du DELF ou du DALF, c’est capital de savoir les utiliser, les intégrer quand tu parles ou que tu écris le français…

Voici donc 8 conjonctions qui te permettront de t’exprimer avec plus de fluidité et d’aisance le jour de ton examen de DELF ou de DALF, lors d’une épreuve écrite ou orale.

8 conjonctions, des explications et des exemples

Les exemples porteront sur des thématiques souvent présentes dans les examens écrits ou oraux du DELF/DALF et seront rédigés dans une langue soignée.

Une bonne manière pour toi d’apprendre du vocabulaire et des tournures sophistiquées. 🙂

4 expressions toujours suivies du subjonctif

Quoi qu’il en soitPourvu queBien queJusqu’à ce que

1- Quoi qu’il en soit + subjonctif

Exemple : Les habitants des grandes villes utilisent de plus en plus souvent des moyens de transports écologiques : vélos, scooters électriques, trottinettes…
Quoi qu’il en soit, cela ne suffira pas à résoudre les problèmes de pollution dans les métropoles françaises.”

Tu dois utiliser des conjonctions pour que ton français soit plus fluide, plus naturel.

La conjonction “quoi qu’il en soit” va apporter à ta phrase une élégance naturelle, de la classe… Elle est facile à utiliser parce que le verbe au subjonctif fait déjà partie de l’expression : “soit” : “être” au subjonctif.

“Quoi qu’il en soit” exprime une opposition entre 2 idées.
⇨ Tu pourrais remplacer la conjonction “quoi qu’il en soit” par d’autres expressions, par exemple : mais, pourtant, toutefois, cependant, de toute façon, etc.
Toutes ces alternatives seront cependant moins sophistiquées que “quoi qu’il en soit”.

2- Pourvu que + subjonctif

La conjonction “pourvu que” est intéressante parce qu’elle va te permettre d’exprimer 2 idées différentes selon la structure que tu choisiras :
– la 1re structure est une exclamation qui exprime un souhait,
– la 2e structure est une phrase qui indique un rapport de condition et de conséquence

Exemple 1 : “Pourvu que la grève des transports ne se pérennise pas !”

En français standard, tu pourrais reformuler ce premier exemple en disant :
J’espère que la grève ne durera pas.”

Pourvu que... Une conjonction très utilisée quand on souhaite que quelque chose se réalise.

Exemple 2 : “Pourvu que le gouvernement tienne ses promesses, les grévistes reprendront le travail.

Tu pourrais reformuler ce deuxième exemple en disant :

“À condition que le gouvernement tienne ses promesses, les grévistes reprendront le travail, ils recommenceront à travailler.

3- Bien que + subjonctif

La conjonction “bien que” exprime la concession. Tu ne dis pas “NON !”, ce n’est pas une opposition stricte, tu dis “OUI…mais…” ou “NON… mais…” !
“Bien que” est une conjonction très utile pour nuancer ce que tu veux dire.

Exemple : “Bien que les stations de ski bénéficient d’un excellent enneigement, les skieurs ne sont pas au rendez-vous, faute d’argent.

Cette phrase signifie qu’il y a beaucoup de neige dans les stations, mais que les gens ne vont pas skier parce qu’ils n’ont pas d’argent.

4- Jusqu’à ce que + subjonctif

La conjonction “jusqu’à ce que” indique une idée temporelle.

Exemple : Suite aux inondations qui ont dévasté la vallée, le trafic routier sera interrompu jusqu’à ce que les travaux soient terminés.

Cette phrase indique qu’il faudra attendre la fin des travaux pour retrouver une circulation normale.

4 expressions suivies du subjonctif ou de l’infinitif

À moins quePour queAvant queSans que

Ces 4 conjonctions sont suivies du subjonctif… ou pas !
En effet, le subjonctif sera seulement possible si les sujets des 2 propositions sont différents.

Certaines conjonctions sont suivies de l'infinitif si les sujets des 2 propositions sont les mêmes... Il faut réfléchir !

Si les sujets des 2 propositions sont identiques, tu ne pourras pas faire une phrase avec le subjonctif : tu devras reformuler ta phrase avec un infinitif.

1. À moins que + subjonctif

Exemple : Le président du club de foot a annoncé que le match serait annulé à moins que les supporters ne sortent immédiatement du terrain.

⇨ Tu peux remplacer la conjonction “à moins que” par “sauf si” ou “excepté si”.

Exemple : Le président du club de foot a annoncé que le match serait annulé sauf si les supporters sortaient immédiatement du terrain.

"Le match sera annulé à moins que les supporters ne quittent le terrain" : la conjonction "à moins que" est suivie du subjonctif.

⇨ Tu peux remarquer la présence du mot NE.
Attention, il n’a ici aucune valeur négative, il est juste là pour… “faire joli”.
On l’appelle NE explétif.

Dans un niveau de langue moins soutenu – et en général à l’oral – les Français le suppriment sans changer le sens de la phrase.

Si tu veux tout savoir sur le NE, qu’il soit négatif ou explétif, je te recommande l’article que j’ai publié sur ce blog : Le mot NE : négatif ou… décoratif !

À moins de + infinitif

Exemple : À moins de réserver vos billets longtemps à l’avance, vous ne bénéficierez d’aucun tarif avantageux.

Dans cette phrase, tu remarques que les sujets sont identiques :

VOUS devez réserver
VOUS souhaitez des tarifs avantageux.

Il t’est donc impossible d’utiliser la conjonction à moins que” + subjonctif.

2. Pour que / Afin que + subjonctif

La conjonction pour que” exprime le but, l’intention. Tu peux également utiliser afin que”, une expression absolument synonyme mais d’un niveau plus soutenu.

Exemple : Pour que / afin que vous puissiez obtenir un logement en résidence étudiante, il est impératif de déposer votre dossier de demande avant le 30 juin.

Pour / Afin de + infinitif

Alternative si les sujets sont identiques : pour + infinitif ou afin + de + infinitif :

Exemple : “Pour obtenir / afin d’obtenir un logement en résidence étudiante, vous devez déposer votre dossier de demande avant le 30 juin.

"Afin que", une conjonction qui exprime le but.

3. Avant que + subjonctif

L’idée qu’exprime la conjonction est assez évidente, je pense 😀

Exemple : Avant que le théâtre municipal ne soit démoli, la mairie offre aux habitants la gratuité sur les 3 derniers spectacles.

Tu retrouves ici le fameux NE explétif dont je t’ai parlé précédemment.

Avant de + infinitif

Alternative si les sujets sont identiques : avant + de + infinitif

Exemple : Avant de lancer les travaux de démolition du théâtre, la mairie offre aux habitants la gratuité sur les 3 derniers spectacles. 

ATTENTION !

après que ne respecte pas la même règle de conjugaison que avant que !
avant que + subjonctif
après que + indicatif

  • J’espère qu’on se reverra avant que je parte.
  • Je les appellerai après que je serai arrivée.

Pourtant beaucoup de Français utilisent le subjonctif avec après que.
C’est une erreur, mais peu importe ! Les Français adoooorent le subjonctif 😀

4. Sans que + subjonctif

2 exemples :

Les élèves qui n’auront pas réussi leur épreuve orale pourront la repasser sans qu’il ne leur soit nécessaire d’en faire la demande.

Les élèves qui auront obtenu leur bac avec mention Très Bien se verront remettre la somme de 300 euros par le Conseil Régional sans qu’il leur soit nécessaire d’en faire la demande. 

Premier exemple avec le NE explétif…
Deuxième exemple sans le NE explétif.

Tu te demandes pourquoi ? Excellente question !

Juste parce que la langue française aime jeter le trouble dans l’esprit des étudiants
Et des Français eux-mêmes !

Bon, dans ce cas, c’est facile à expliquer :

Si la proposition principale est à la forme négative (1er exemple), tu pourras utiliser le NE explétif dans la phrase après sans que… Ou pas… C’est comme tu veux, en fait !

Rappelle-toi que ce petit NE décoratif n’apporte rien à ta phrase. C’est seulement un marqueur pour un niveau de langue plus sophistiqué.

Sans + infinitif

Exemple : Les organisateurs du festival ont décidé de reprendre les représentations sans attendre l’autorisation des autorités.

Tu vois que ce sont les organisateurs qui ont décidé et ce sont également eux qui ne veulent pas attendre. Sujets identiques, donc pas de subjonctif. 😀

Et maintenant…

Results

#1. Paul est sorti de la pièce

#2. _______ il fasse beau, on ira pique-niquer demain.

#3. On ira leur rendre visite ce week-end

#4. On vous attendra devant le cinéma

Finish

Tu connais le compte Instagram Chez Prisc & Chris ? Tu y trouveras de nombreuses ressources pour améliorer ton français en t’amusant.

Tu connais le compte Instagram de "Chez Prisc & Chris" ?
Les conjonctions, c'est important de les apprendre, de les employer si tu passes des examens de français.
Les conjonctions, c’est important, tu l’as bien compris. Il te reste maintenant à t’entraîner, à pratiquer afin de les intégrer quand tu écris et quand tu parles.

Tu verras que tu t’exprimeras avec bien plus de facilité et d’aisance ce qui te permettra de gagner des points lors de tes épreuves de DELF ou de DALF.

Offre-moi un café sur BuyMeACoffee

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *