Les périphrases en français

La Tour Eiffel est depuis des siècles surnommée La Dame de Fer par les Français. Cette périphrase est bien connue de tous, dans l'Hexagone... Je veux dire en France ! Dans cet article, je vais te parler de ces figures de style, les périphrases, et te donner comme exemples les plus répandues.

Définition : qu’est-ce qu’une périphrase ?

Sais-tu ce qu’est une périphrase ? C’est une figure de style dont la forme est fixée par l’usage, et qui permet de désigner quelque chose ou quelqu’un en utilisant plusieurs mots.

EXEMPLES :

« La Dame de Fer attire toujours autant de visiteurs ».
La Dame de Fer est une périphrase très connue en France. Elle remplace La Tour Eiffel.

« Dans l’Hexagone, le tourisme constitue un secteur clé de l’économie ».
L’Hexagone est la périphrase qui désigne la France. Dans l’Hexagone est donc une alternative à l’expression En France.

Connaître des périphrases, marque d’un excellent niveau de français

Les périphrases sont souvent difficiles à comprendre pour les étrangers qui étudient la langue française.

Si tu maîtrises des périphrases courantes, tu feras preuve d’un niveau de langue supérieur… Comprendre et utiliser des périphrases est en effet mentionné dans le CECRL comme une compétence spécifique aux étudiants de niveau C1.

C’est d’ailleurs également le cas des expressions idiomatiques, des proverbes ou des idiotismes, ces tournures spécifiques au français.

Origine du mot Périphrase

La racine grecque du mot explique bien le sens : périphrase vient de peri-, qui signifie « autour », et de –phraso : « expliquer ».

Et donc, en pratique, la périphrase est une figure de style qui tourne autour du mot qu’elle remplace, pour mieux l’expliquer !

Pourquoi employer des périphrases en français

La périphrase pour ne pas répéter et avoir un style plus élégant.

EXEMPLE :

  • En France, la base de l’organisation politique et administrative actuelle a été fixée en 1958 par la Constitution de la Ve République. L’article 1er de la Constitution affirme que la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Dans l’Hexagone, ces principes sont très importants et très respectés.

➙ Dans ce paragraphe, tu remarques que j’ai répété 2 fois le mot France. Pour éviter de le répéter une 3e fois, j’ai choisi de remplacer France par sa périphrase l’Hexagone. Utiliser des périphrases va donc te permettre de t’exprimer dans un niveau plus soutenu.

La périphrase pour mettre en avant une caractéristique.

EXEMPLE :

  • La Petite Venise du Nord accueille chaque année des millions de visiteurs.

La Petite Venise du Nord, c’est ainsi qu’on surnomme la ville de Bruges, en Belgique. Pourquoi ? Et bien parce que Bruges partage avec Venise une caractéristique : toutes deux sont des villes d’eau, sillonnées de canaux.

"La Petite Venise du Nord" est la périphrase utilisée pour la jolie ville de Bruges.
Bruges : la Petite Venise du Nord

La périphrase pour atténuer la réalité, pour l’embellir

EXEMPLES :

« Max Lenoir s’est éteint à l’âge de 86 ans, entouré de ses proches. »

Il s’est éteint, cela veut dire qu’il est mort. Il existe de nombreuses périphrases qui permettent de ne pas parler de la mort et d’éviter d’utiliser le verbe mourir.
Certaines de ces périphrases sont poétiques, d’autres humoristiques.

  • « Il a rendu l’âme »,
  • « Il a passé l’arme à gauche »,
  • « Il a perdu la vie »,
  • « Il a cassé sa pipe »,
  • « Il a mangé les pissenlits par la racine ».

La périphrase poétique

Dans L’Albatros, un des poèmes français les plus célèbres, Charles Baudelaire (1821-1867) utilise diverses périphrases pour désigner cet oiseau :

De nombreuses périphrases dans le poème L'Albatros, pour évoquer l'oiseau par petites touches expressionnistes
Les Albatros, vastes oiseaux des mers
  • Ces rois de l’Azur
  • indolents compagnons de voyage
  • Ce voyageur ailé
  • Prince des nuées

➙ La périphrase est un procédé littéraire très utilisé en poésie : il permet d’approcher le sens par petites touches évocatrices.

Une périphrase célèbre : La Dame de Fer

Pour parler de la Tour Eiffel, on a utilisé de nombreuses périphrases qui ont varié tout au long de son histoire : pendant sa construction, elle a d’abord été désignée sous le nom La Tour de Fer de 300 mètres. Puis elle devint rapidement La Tour de Monsieur Eiffel, puis La Tour Eiffel.

Au début du XXe siècle, les journalistes parisiens opposaient La Tour Eiffel à la cathédrale Notre-Dame de Paris : d’un côté, un monument de fer, symbole de modernité et de technique. De l’autre, une architecture gothique et le symbole de la foi.

À l’époque, on pouvait lire d’innombrables articles sur La Grande dame, La Belle grande dame, La Grande dame de fer et plus tard, lorsqu’elle prit de l’âge, La Vieille dame de fer

Mais c’est la périphrase La Dame de Fer qui est passée à postérité et reste jusqu’à aujourd’hui régulièrement utilisée par les Français.

La Dame de Fer, construite en 1889 à l’occasion de l’Exposition Universelle

Dans les années 80, une autre Dame de Fer a fait de l’ombre à la Tour Eiffel.

En effet, La Dame de Fer a aussi été la périphrase utilisée pour désigner Margaret Thatcher, Premier Ministre britannique entre 1979 et 1990.

L’Hexagone, origine de cette périphrase

Le terme Hexagone est très utilisé en français aujourd’hui.
Tu le trouveras fréquemment dans des ouvrages politiques, sociologiques ou économiques, dans les médias écrits ou même dans la bouche des présentateurs télé.

D’où vient-il exactement ?

Bon, un hexagone, c’est une forme géométrique avec 6 côtés (ou 6 angles, comme tu préfères). On a pris l’habitude de désigner la France par cette périphrase parce que, si tu dessines la carte du pays, elle évoque cette figure géométrique.

NOTA BENE

Quand on parle de l’Hexagone (avec un /h/ majuscule), on fait uniquement référence à la « France européenne« . Mais le territoire français est bien plus vaste que l’Hexagone puisqu’il englobe aussi des régions et territoires d’outremer comme la Réunion, la Guyane ou la Guadeloupe.

Pour la petite histoire, la périphrase Hexagone remonte aux années 1900 quand est née l’école moderne, l’école Laïque, obligatoire et gratuite (en 1905 exactement).

Ce sont les instituteurs de l’époque qui l’ont introduite pour aider les enfants à mémoriser les contours de la carte de France et leur permettre de dessiner leur pays plus aisément.

D’autres périphrases fréquemment utilisées aujourd’hui

La Ville Lumière, périphrase pour Paris

Ce que je trouve intéressant, avec les périphrases, ce sont les petites histoires et anecdotes qui sont cachées derrière ces mots désormais entrés dans le langage commun : La Ville Lumière, c’est Paris. Pour en comprendre le sens originel, il faut remonter au XVIIe siècle.

"La Ville Lumière", une périphrase pour désigner Paris.

À l’époque, Paris était loin d’être une Ville Lumière : c’était une métropole dangereuse et les criminels détroussaient, agressaient et assassinaient leurs victimes à la faveur de l’obscurité.

Louis XIV, le fameux Roi Soleil, autre périphrase, chargea alors son Ministre Jean-Baptiste Colbert de trouver un moyen d’endiguer ces violences.

La solution trouvée fut d’éclairer les coins les moins bien fréquentés de la capitale. Ainsi, pour éviter que voleurs et assassins ne se cachent dans les ruelles sombres, on installa des lanternes et flambeaux sur la plupart des rues et on demanda aux habitants d’allumer bougies et lampes à huile à leurs fenêtres.

Puis en 1820, Paris se dota d’un éclairage au gaz pour ses 53000 réverbères. La Ville Lumière était née.

La Baie des Anges, périphrase pour la côte niçoise

La célèbre Baie des Anges : 2 origines à cette périphrase désignant Nice

Moi, j’habite à Nice qui, tu le sais peut-être, est située au bord de la Méditerranée, le long de la Baie des Anges.

La Baie des Anges, c’est la périphrase qui désigne la côte niçoise.

Il existe 2 histoires différentes qu’on trouve à la source de ce nom. La 1ère est issue de la mythologie chrétienne : une barque tirée par des anges aurait ramené à Nice le corps martyrisé de Sainte Réparate, la patronne de la ville.

Autre histoire : selon les historiens, ce serait des pêcheurs locaux qui auraient ainsi baptisé la baie de Nice.

Pourquoi ? Et bien parce que les pêcheurs faisaient référence aux poissons-anges, une sorte de petits requins qui pullulaient autrefois dans les eaux locales et dont les longues nageoires évoquaient des ailes.

L‘Élysée et Matignon, 2 périphrases politiques

Si tu t’intéresses à la politique française, tu entendras ou tu liras souvent les expressions suivantes : « à l’Élysée », « à Matignon« .

Sais-tu exactement à quoi les Français font référence quand ils les utilisent ?

L’Élysée, c’est en quelque sorte la Maison Blanche (« The White House« ) de la France, la résidence du Président de la République.

Quant à Matignon, il s’agit du lieu où vit et travaille le Premier Ministre, en fait LA Première Ministre puisque depuis mai 2022, c’est une femme, Élisabeth Borne, qui est à la tête du gouvernement.

Le Palais de l'Élysée, une périphrase pour désigner la résidence du Président de la République française.
L’Élysée, une périphrase pour désigner la résidence du Président français

L’Élysée et Matignon sont donc des périphrases qui font référence à des lieux de pouvoir en France.

Ces 2 périphrases évoquent également à ceux qui l’exercent : actuellement Emmanuel Macron et Élisabeth Borne.

Pour les désigner, tu entendras également :

  • L’Hôte de l’Élysée
  • Le/la Locataire de Matignon.

Intéressante différence entre ces 2 périphrases : le premier (l’hôte de l’Élysée) est « l’invité ». La deuxième (la locataire) peut facilement perdre son poste et son lieu de résidence !…

De la périphrase au Politiquement correct

Je voudrais maintenant te présenter des périphrases qui sont entrées dans le langage courant et que tu dois absolument connaître pour mieux comprendre les Français

Quelques périphrases très utilisées

  • Le petit écran et le grand écran = La télévision et le cinéma,
  • Le septième art = Le cinéma,
  • La langue de Molière = La langue française,
  • La langue de Shakespeare = L’anglais,
  • La langue de Goethe = L’allemand,
  • Le Pays du soleil levant = Le Japon,
  • Outre-Rhin = En Allemagne,
  • Le billet vert = Le dollar,
  • Les têtes blondes = Les petits enfants,
  • La Grand Bleue = La Méditerranée,
  • L’or noir = Le pétrole,
  • Les forces de l’ordre = La police,
  • La Grande Muette = l’armée française,
  • La planète bleue = La Terre,
  • Les Blouses blanches = Le personnel de l’hôpital : médecins, infirmiers, aides-soignants…
Une périphrase connue pour désigner le personnel médical : Une blouse blanche
Une Blouse blanche

La périphrase : mode du Politiquement correct

Elle nous vient des États-Unis. En France, cette normalisation du langage qu’on emploie pour n’offenser personne, ne froisser aucune susceptibilité, faire preuve de nuance ou de délicatesse porte souvent un autre nom : on l’appelle la Langue de bois.

La périphrase : quelques exemples magnifiques

  • Les publics empêchés = Tous les gens qui ne peuvent pas se déplacer vers les lieux culturels. Très pratique, cette expression regroupe malades, personnes à mobilité très réduite (personne handicapée, sur fauteuil roulant), personnes très âgées, hospitalisés, détenus…
  • Un(e) technicien(ne) de surface = une personne qui fait le ménage,
  • Un(e) travailleur, une travailleuse du sexe = Un(e) prostitué(e),
  • Un(e) SDF (sans domicile fixe) = un(e) clochard(e), quelqu’un qui est à la rue,
  • Les PMR (personnes à mobilité réduite) = un(e) handicapé(e),
  • La VEO (Violence éducative ordinaire) = La fessée,
  • Les séniors = Les personnes de plus de 50 ans,
  • Les Français à l’aise = Les Français « confortables » ? Bref, les Français riches,
  • La France d’En-bas = Les Français pauvres,
  • Un féminicide = Un meurtre de femme,
  • Connu des services de police = délinquant ou criminel multi récidiviste,
  • L’évolution des demandes d’emplois non satisfaites = Le chômage
  • Un demandeur, une demandeuse d’emploi = Un chômeur, une chômeuse
  • Une contre-vérité = Un mensonge,
  • Une bavure policière = Quand la police française blesse ou tue quelqu’un « par erreur »,
  • Un dommage collatéral = une bavure, le massacre d’innocents,
  • Le nettoyage ethnique = Un génocide.

Results

#1. Quelle est la périphrase pour désigner la Tour Eiffel ?

#2. Quelle périphrase ne signifie pas "Mourir" ?

#3. Quelle périphrase désigne la Première Ministre de France ?

#4. La périphrase SDF désigne

Finish

En conclusion

La Langue de Molière, probablement comme la Langue de Shakespeare, ou de Goethe est riche en périphrases.

Maîtriser les périphrases les plus connues me semblent important quand on étudie le français. Elles vont te permettre de mieux comprendre la langue et d’enrichir ton expression.

Offre-moi un café sur BuyMeACoffee

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *